La protection de la planète, un engagement collectif

Nos engagements

En tant que Groupe citoyen et responsable, SNCF se doit d'être un acteur exemplaire en matière d'écologie. Engagé depuis plusieurs années dans la protection de l'environnement, de nombreuses actions sont mises en place, à tous les niveaux de l'entreprise.

Comment SNCF réduit son empreinte écologique

Diminuer ensemble l’impact environnemental SNCF

Limiter le bruit, préserver la biodiversité, la qualité de l’eau et des sols sont les leviers sur lesquels SNCF agit au quotidien. Des défis qui concernent l’ensemble des activités de SNCF comme ses filiales. En témoigne le lancement récent de la nouvelle autoroute ferroviaire Calais/Turin Orbassano, permettant le transfert annuel de 31 000 camions de transports de marchandises de la route au rail.

«Nous devons agir pour d’abord optimiser les déplacements, puis utiliser les moyens les plus sobres et enfin, optimiser l’utilisation de chaque moyen de transport.»

Guillaume PepyPrésident du Directoire SNCF, PDG de SNCF Mobilités

Un pour tous, tous pour l’environnement

L’implication de chaque collaborateur, même la plus modeste, est déterminante pour améliorer l’impact de SNCF sur l’environnement. Ainsi, le recyclage des trains, le tri des déchets, la récupération des anciennes tenues, la baisse de la consommation papier ou la formation des conducteurs de trains à l’éco-conduite sont des gestes du quotidien qui font la différence.

L’innovation et la recherche au service de l’écologie

La Direction Innovation & Recherche SNCF accompagne la transition énergétique du Groupe. Elle pilote le programme avant-gardiste Tech4Rail, qui travaille notamment sur la réduction de la consommation et le stockage d’énergie. Quant au réseau Synapses, il permet à 400 experts techniques et scientifiques du Groupe d’exprimer leurs compétences et leurs connaissances sur le sujet.

 

Le TER du futur
Autoroute ferroviaire
Recyclage de câbles

De nombreux projets en cours de développement

Grâce au TER du futur, récupérer l’énergie consommée au freinage des trains permettra à l’horizon 2020 d’alimenter une gare ou un quartier. Et pour s’adapter au changement climatique, deux systèmes de climatisation des trains, plus efficaces, moins émetteurs de gaz à effet de serre et moins énergivores, sont actuellement testés.  Des projets parmi d’autres, au cœur de l’ambition écologique SNCF.